Vus récemment

  1. La route de l'or bleu

Abonnez-vous au flux RSS des nouveautés Flux RSS

  • Ajouter à NetVibes
  • Ajouter à Yahoo
  • Ajouter à Windows Live

La route de l'or bleu

 

La route de l'or bleu De Daniel BERNARD et François BLANCHARD - La Découvrance

Agrandir l'image…

De Daniel BERNARD et François BLANCHARD

Avec la contribution de Alain GAUDILLAT

 

La Découvrance - Collection : Découverte - août 2016

    • Livre papier

      23,00 €
     

    Présentation

    Ce livre peint l’histoire d’une couleur : le bleu.

    Depuis l’Antiquité, des bleus extraordinaires se côtoient à Constantinople : le bleu des caravanes de la soie, le cobalt de Samarkand ; en Égypte, le bleu s’appelle anil et

    donne son nom au Nil ; en Grèce, le bleu se nomme : provient des Indes, qui se dit en grec ancien indikon, d’où son nom aujourd’hui d’indigo.

    Bizarrement, tous ces bleus s’arrêtent aux portes de l’Europe.

    Au Moyen Âge, le bleu rivalise avec l’étendard vert de l’Islam triomphant. La cour de France s’habille de « bleu roi » et la Vierge de « bleu marial.» L’improductif désespoir des peintres et des écrivains se change en « bleu à l’âme » fécond.

    Au XVIe siècle, des volets bleus apparaissent aux fenêtres des îles de l’Atlantique. Partout, sauf dans l’île de Ré où les volets restent verts. L’usage, l’histoire, le hasard ont-ils poussé les insulaires à peindre leurs volets comme on brandit un étendard. D’où proviennent ces couleurs bleues et vertes, jusque-là inconnues sur le littoral ?

    Unique en Europe, le pastel voit le jour à Toulouse. Les Bretons de Penmarc’h vont braver l’océan et se lancer sur la plus incroyable route qui n’ait jamais existé : de Toulouse à Anvers par Bordeaux et La Rochelle et partir à l’assaut du monde.

    Le voile peut enfin se lever sur le mystère de La route de l’or bleu.

    Supports disponibles

    • Livre papier

      format 230 x 230, 183 pages, Noir & blancEn stock
    • Caractéristiques

    Référencer ce produit sur votre site

    → Copier en mémoire :