Vus récemment

  1. Mourir pour Buenos Aires

Abonnez-vous au flux RSS des nouveautés Flux RSS

  • Ajouter à NetVibes
  • Ajouter à Yahoo
  • Ajouter à Windows Live

Mourir pour Buenos Aires

Jacques de Liniers, le chevalier du Nouveau Monde

 

Mourir pour Buenos Aires De Jacques MARZAC - La Découvrance

Agrandir l'image…

De Jacques MARZAC

 

La Découvrance - Collection : Pérambulation - décembre 2016

    • Livre papier

      19,00 €
    • eBook [ePub]

      9,99 €
    Formats disponibles →  Format ePub
     
     

    Présentation


    Une vie incroyablement romanesque ! La gloire y alterne avec les noires épreuves.
    Jeune aristocrate français (né à Niort en 1753), Jacques de Liniers est formé à Malte d'où il sort chevalier puis officier de cavalerie dans l'armée de Louis XV. Avec l’accord de la France, il rejoint la Marine espagnole et se couvre de gloire lors de plusieurs actions audacieuses contre les Barbaresques et les Anglais sur le théâtre européen de la guerre d’Indépendance américaine. Et puis il connaît l'apothéose dans le Rio de la Plata (Argentine, Uruguay, Paraguay, Bolivie) dont il sera le vice-roi adulé après avoir battu à deux reprises et de façon épique les conquérants anglais.
    Mais les épisodes sombres succèdent aux pages glorieuses : faute secrète de jeunesse, Conseil de guerre, deux fois veuf, scandale amoureux… Le pire survient au soir du deuxième combat qu'il commande contre les Anglais pour la Defensa de Buenos Aires : il est initialement battu, isolé, perdu avant de reprendre victorieusement l’ascendant.
    Personnalité charismatique impressionnante de bravoure et d’audace, il se relèvera de toutes ces épreuves. Il se couvrira de gloire et d'honneur. Son immense popularité auprès de la population l'aurait destiné à prendre la tête de la rébellion pour l'indépendance et devenir ainsi le Bolivar de la jeune Argentine. Par loyauté, il choisira la mort dans l’honneur et meurt fusillé en héros (1810).

    Le dernier des chevaliers repose au Panthéon des marins illustres à Cadix.
    Une superbe épopée !

    Jérôme Millet
    Général de corps d’armée (2S)
    Président de l'association Mémoire de Jacques de Liniers (2000 à 2011)



    Jacques de Liniers est une figure trop peu connue de nos compatriotes pour son action décisive en Argentine à l’époque napoléonienne (...) Jacques Marzac a puisé aux meilleures sources. Il faut saluer ce travail très agréablement enlevé pour le lecteur.

    Philippe Bonnichon
    Président de l’Académie des sciences d’outre-mer

    Sommaire

    - Le prix de la loyauté

    - Chevalier de l’Ordre de Malte à l’âge de quinze ans

    - Le temps des questions : pourquoi Liniers quitte-t-il l’armée française pour la Marine espagnole ?

    - La désastreuse campagne d’Alger de 1775

    - La guerre hispano-portugaise en Amérique du Sud ; découverte de Buenos Aires (1776-1778)

    - Le théâtre européen de la guerre d’Indépendance des États-Unis ; premiers exploits devant Minorque et Gibraltar (1779-1783)

    - Le temps du mariage, de la diplomatie, des sciences et… de la prison

    - Quinze années de tribulations dans le Rio de la Plata (1789-1805)

    - La première invasion de Buenos Aires et la Reconquête (1806)

    - La Défense de Buenos Aires (1807)

    - La Perichone et la chute du vice-roi (1807-1809)

    - Le comte de la Loyauté et ses cinq mille descendants

    - Commémoration d’une vie entre deux mondes

    - Épilogue

    - Chronologie

    - Bibliographie sommaire

    - Remerciements

    Supports disponibles

    • Livre papier

      format 148 x 210, 214 pages, Noir & blancEn stock
    • eBook [ePub]

      Epub ePub (Mourir pour Buenos Aires, Jacques de Liniers, le chevalier du Nouveau Monde )
      A télécharger après achat
    • Caractéristiques

    Compléments

    • Pdf

      Lettre d'information

      (Parution "Mourir pour Buenos Aires, Jacques de Liniers le chevalier du Nouveau Monde")

    Référencer ce produit sur votre site

    → Copier en mémoire :